Comme les anglais passent à nos yeux pour des capitalistes invétérés, voire même pour des américains (Rhoooo), nous français passons pour des grévistes, des râleurs, ou autre gaulois qui n'avons pas compris que la rue ne fait pas les lois. Ce qui s'est passé dernièrement en Angleterre peut donner un aperçu de la mentalité des autochtones. Ainsi, si vous passez à Londres en voiture, vous ne serez pas étonnés si les gens vous demandent en souriant si vous venez faire le plein.

Voilà, en même temps que la France est paralysée pour ne pas travailler deux ans de plus, le gouvernement anglais annonce un plan de rigueur qualifié par le gouvernement de « sévère mais juste ».

*hume l'air*

- Vous ne sentez pas comme une vague odeur de Magret ?

- Magret de canard ?

- Non. De Magret Thatcher.

 

Annoncer est un bien grand mot parce que cette odeur de trenchcoat et de fer était dans l'air depuis quelques semaines déjà. A vrai dire, depuis les élections. Ben oui, le parti libéral a fait campagne en disant que le pays est au bord de la faillite et qu'il allait falloir serrer la vis, et il a été élu. Dingue !

Imaginez Sarkozy raconter en 2012 que l'état va augmenter les prélèvement et redistribuer moins et être élu quand même. Ben les anglais, eux, ils le font!

 

Comment font-ils ? Simple: ils disent qu'ils vont l'annoncer et ils l'annoncent. Les ménages aux revenus les plus faibles ont peur et à juste titre, mais que voulez vous faire ma ptite dame. C'est la vie.

 

Grosso modo, c'est comme ça que ça s'est passé. Incroyable ! Bien sur, il reste un ou deux journaux à s'apitoyer sur les conséquences néfastes d'un tel plan, et sur les risques que cela peut engendrer notamment sur la demande nationale, mais guère plus.

 

 

En vrac, voici un compilation des annonces et ne vous inquétez pas, y'en aura pour tous les goûts. On est pas des bêtes.

Le gouvernement veut économiser 81 milliards de livres en moins de 5 ans.

    - On prévoit 500 000 postes supprimés dans le service public. Cette coupe devrait en entrainer autant de le privé.

    - Les femmes voulaient l'égalité, elles l'auront.... devant l'age de la retraite en tous cas et travailleront donc 6 ans de plus.

    - Les étudiants verrons leurs frais de scolarité augmenter. Tripler pour certains. Ce qui a fait grincer des dents.

    - La reine n'est pas au dessus du peuple et devra revoir son train de vie à la baisse. Les ministres, eux ont accepté une baisse de leur salaire. Ben oui, en Angleterre, ils ont au moins compris qu'il était de mauvais goût de demander au peuple de faire des efforts et de s'engraisser en parallèle.

Que dire de plus?