La petite histoire de nos grands bretons de voisins ne vous passionne pas ? Par contre les belles robes avec des décolletés non moins beaux, ça, ça vous interpelle hein ? Les complots, les trahisons, les preux chevaliers (avec des belles robes aussi, il faut l’avouer) ça peut vous plaire ?

the_tudors

Oui ? Figurez vous que ça tombe bien : aujourd’hui, pour changer des lieux à visiter, j’ai décidé de vous parler de la série « Les Tudors » Qui en est actuellement à sa 4° saison.

 Il s’agit d’une série Canado- Américaine- Irlandaise, rien que ça, diffusée sur Showtime outre Atlantique et canal plus par chez nous vous.

En plus des donzelles en robe d’époque, la série bénéficie d’un casting masculin également remarquable avec Sam Neill, vu dans « Jurassik Park », ou « l’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux »  et le Beau Jonathan Rhys Meyers (Oui, moi aussi, quand je le vois, je ne peux retenir un hurlement complètement hystérique) dans le rôle d’Henri VIII. 

20081215132428_the_tudors_season_2_premierem

Vous avez lu Henri VII ? Parfaitement, j’ai bien dit Henri VIII ce qui m’amène à l’histoire de la série : Le règne d’Henri VIII… Vous l’aviez peut être deviné.

Du coup, en plus de regarder une série sympathique, vous avez le package complet qui va avec toute cours d’un bon roi : complots, intrigues, trahisons et coucheries… et comme le bonhomme à eu 6 femmes officielles à lui tout seul, on en a pas mal d'histoires de coucheries à se mettre sous la dent  !

En Bonus, on en apprend suffisamment sur l’histoire d’Angleterre pour se dire qu’on aurait peut être pu faire un peu plus attention à l’école parce qu’on sait que la série est romancée juste ce qu’il faut pour que les coups de théâtre soient mieux synchronisés avec les pages de pub.

Mais l’essentiel, c’est que la série donne vraiment envie de se documenter et de faire des parallèles avec l’histoire de France : « Pendant Qu’il tuait les catholiques Henry, on tuait qui nous ? ».

Henry8

Enfin, comme je vous vois déjà attraper vos clés pour vous précipiter chez votre disquaire le plus proche et engloutir cette excellente série, je vous laisse avec un mot sur le réalisateur, Michael Hirst qui s’attaque déjà à sa prochaine série : « The Borgias ». On prend la même époque, la même ambiance et on refait la même en Italie, avec une autre famille. Pourquoi pas.